J'avais écris une centaine de chansons (textes) et je ne connaissais personne dans ce milieu. Pour ne pas les perdre, j'en ai transformé 60 en poèmes...mais j'ai gardé les originaux. L'artiste Pascal Bouquerel de Saint-Nazaire m'a gratifié d'une illustration pour chaque "délit de poésie".